Le Plan David
Pour le décollage des économies africaines

Un modèle de rattrapage des économies avancées par les économies moins avancées en 10 ans
Commandez une présentation

Notre Expérience
du Développement

Des collaborateurs et spécialistes bénéficiant de 10 à 40 années d'expériences
Commandez une présentation

Compétences de
nos Experts

Nos spécialistes sont des universitaires, des chercheurs, des enseignants et ingénieurs multidisciplinaires bénéficiant d'une expérience africaine et internationale
Commandez une présentation
REJOIGNEZ NOS EQUIPES D'EXPERTS

->Expert International (Universitaire, Professionnel, Chercheur, Enseignant, Docteur-Ingénieur )
Exigences :
Education minimum : BAC + 8
Expérience requise : 20 ans
Prérequis : a dirigé des études internationales de grande envergure.

->Expert Senior (Docteur-Ingenieur)
Exigences :
Education minimum : BAC + 8
Expérience requise : 10 ans
Prérequis : a dirigé des projets et des équipes de chercheurs au niveau local et international.


-> Expert Junior (Docteur-Ingenieur)
Education minimum : BAC + 8

Autres :
->Chef de projet Senior
Exigences :
Education minimum : BAC + 5
Expérience requise : 10 ans
Prérequis : a dirigé de nombreux projets.

-> Chef de projet Junior
Exigence :
Education minimum : BAC + 5

Rejoignez nos équipes de dirigeants

-> Dirigeant Supérieur d'Entreprise
Exigences :
Education minimum : BAC + 5
Expérience requise : 20 ans
Prérequis : a dirigé des multinationales ou des champions nationaux.


-> Cadre Supérieur d'Entreprise
Exigences :
Education minimum : BAC + 5
Expérience requise : 10 ans
Prérequis : a exercé comme chef de département ou directeur au sein de grandes organisations.


-> Cadre d'Entreprise
Exigences :
Education minimum : BAC + 5
Expérience requise : 5 ans
Prérequis : a occupé des fonctions de responsable de projet ou coordonateur d’équipe dans les grandes organisations.
Devenez Un Partenaire de Panel Africa

- Devenez un partenaire Financier
- Devenez un partenaire Technique
- Devenez un partenaire Marketing et Commercial
- Devenez un partenaire Stratégique
- Devenez un partenaire Interne (Actionnaire)

Contact direct PDG

Soumettez spontanément vos questions et préoccupations concernant le développement de l’Afrique, l’innovation scientifique et autres aspects spécifiques de l’offre globale de Panel Africa.

Email: raoulnougoum@panelafrica-new.com




ACTION CHANGE AFRICA 2030



Action Change Africa 2030 est un plan d’action concret qui se décline en 5 programmes tous assortis d’un plan de mise en œuvre. Il s’adresse aux 55 pays membres de l’Union Africaine et à la diaspora africaine qui compte près de 170 millions de personnes. Conformément à notre stratégie qui s’efforcera d’être en harmonie avec les cadres de développement de l’Union Africaine (Agenda 2063) et des Nations Unies (Agenda 2030), nous affectons à chacun des 55 pays une équipe pluridisciplinaire baptisée « Action change team » investie de la mission de mettre en place un système efficace pour la mise œuvre des programmes d’Action change Africa et de s’assurer de susciter des partenariats publics, privés et internationaux, afin de les impliquer dans les processus de réalisation des projets.

La mobilisation étant l’élément essentiel pour faire aboutir une telle initiative, Action change Africa 2030 est dès aujourd’hui ouverte à l’adhésion des pays, des institutions, des chercheurs, ingénieurs, experts internationaux et dirigeants d’organisation motivés par l’ambition de faire de l’Afrique un endroit moderne et prospère où les Africains et les étrangers peuvent vivre agréablement et s’épanouir pleinement.

Enfin, je vous propose une brève description des 5 programmes d’Action change Africa 2030 :

Action1. Lancer le programme DESC Africa afin de permettre aux pays de connaitre une transformation économique structurelle leur permettant d’être autonome dans les secteurs stratégiques et de mettre en œuvre le Plan David : modèle de rattrapage des économies avancées par les économies moins avancées comprenant deux outils de planification, un plan stratégique et un Plan économique spécial (PES). Pour en savoir plus cliquez ici.

Action2. Mettre en œuvre le programme COMASER (en formule PPP) pour accroitre la part des échanges de l’Afrique dans le commerce mondial et fournir des instruments d’intégration commerciale régionale et d’accompagnement de la ZLEC, Zone de libre-échange continentale africaine. L’entreprise multinationale (Galilé) proposée dans le cadre de ce programme vise une implantation régionale afin de mettre en liaison les pays à travers un système logistique complet et des plateformes industrielles et commerciales innovantes. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Action3. Lancer le programme EENFOR pour transformer le cadre de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle, de manière à ce qu’il puisse dorénavant fournir un travail qualifié qui intègre les modèles productifs attendus pour le développement de l’Afrique. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Action4. Lancer le programme ECOPRO : ecosystème productif visant à développer de nouveaux formats de zones économiques spéciales prévoyant le développement des clusters polyvalents, des incubateurs d’entreprises, des technopoles, des parcs scientifiques, des agropoles innovants, des zones économiques militaires, des zones de santé publique, des IT zones… Le programme ECOPRO apporte des solutions et des outils capables de faire naitre des portefeuilles de sociétés pour promouvoir et produire une plus forte création de richesse. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Action5. Lancer le programme Villes nouvelles pour orienter les politiques urbaines afin qu’elles aient un effet important non seulement sur les industries qui émergent, mais aussi sur la construction des agglomérations modernes inspirées des réalités et des besoins locaux, et des équipements d’infrastructures ferroviaires, routières, portuaires et aéroportuaires conformes aux exigences réglementaires les plus récentes. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur Action change Africa 2030, cliquez ici.

Nous nous appuyons sur un vaste réseau d’experts, scientifiques, ingénieurs et dirigeants de haut niveau en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.
Parcourez la liste de nos domaines d’expertises multidisciplinaires, afin de mieux détecter la discipline qui sied à votre profil. Pour accéder à la liste, cliquez ici.

Joignez-vous à nous, participez à ce que nous faisons, collaborez avec nous en remplissant le formulaire correspondant à votre domaine de spécialisation. Pour vous inscrire, cliquez ici.
A bientôt !

Raoul Patrick Nougoum
Economiste et président de Panel Africa
raoulnougoum@panelafrica-new.com
Tel: +237 696 34 58 49
La minute d'économie politique: http://laminute-economie-politique.panelafrica-new.com




QU'EST CE QUI FAIT DE NOUS UN GROUPE DIFFERENT?



C’est en qualité de partenaire du développement que nous participons aujourd’hui, à ce débat sur la renaissance africaine aux côtés des Etats de l’Afrique subsaharienne, consolidant leurs efforts pour le progrès dans les politiques nouvelles et la nouvelle multilatéralité.
Nous contribuons, par exemple, au développement du capital humain et, accélérons la croissance économique des pays en mettant en œuvre cinq programmes ambitieux et des concepts nouveaux, dont respectivement : (i) le programme DESC AFRICA (ii) le programme COMASER (iii) le programme EENFOR (iv) le programme ECOPRO (v) le Programme Villes Nouvelles, la Minute d'Economie Politique et Média Power Scan. Nous offrons à priori aux pays une expertise multidisciplinaire, touchant des secteurs variés et services d'ingénierie en liaison avec le développement des infrastructures, de l'énergie, de l'industrie, du numérique, de la haute technologie, de l'automobile, de l'aéronautique, de l'astronautique etc...
Programme DESC AFRICA

Programme de développement économique, social et culturel

Programme COMASER

Programme commerce des marchandises et des services
.

Programme EENFOR

Programme éducation, enseignement supérieur et formation professionnelle

Programme ECOPRO

Programme de création des écosystemes productifs

Programme Villes Nouvelles

Programme VILLES NOUVELLES

La Minute d' économie Politique

Revue scientifique d'économie théorique et appliquée
pour l'expansion de Afrique et l'équilibre international

. ....... .Media Power Scan . .. ..... .

Etudes média et digital
à travers l'Afrique

PLAN DAVID

Plan de rattrapage et programme de développement économique pour l’émergence des pays africains en 10 ans seulement

Qu’est-ce qui a vraiment changé dans le cadre macroéconomique international ?

L’économie mainstream moderne traite des arbitrages nécessaires dans un monde immergé dans la finitude, dont la notion de durabilité ne semble pas corroborer la plupart de ses méthodes de planification. Paul Samuelson (1915-2009) a raison, lorsqu’il affirme que, « la rareté est une loi qui s’applique à tous et ce n’est qu’au paradis qu’on pourrait accéder à tous les biens qui permettent de satisfaire tous nos besoins » ; encore mieux, Lionnel Robbins (1898-1984), dans son ouvrage « Essai sur la nature et la signification de la science économique », paru en 1947, a défini l’économie comme la science qui étudie le comportement humain en tant que relation entre les fins et les moyens rares à usage alternatif. Cependant, on peut se demander si les idées dominantes et le paradigme économique découlant de ces concepts qui régulent le comportement collectif incorporent certains préalables spécifiques des réalités économiques, sociales et culturelles des pays africains.

En guise de réponse aux trois questions fondamentales de l’économie : que produire ? comment produire ? et pour qui produire ? je formulerai simplement une remarque : « La Nouvelle économie politique internationale (NEPI) a tendance à promouvoir ses positions en matière de recherche de solutions aux problèmes du monde qu’elle voudrait rendre plus lisible, et donc plus optimale dans la gestion des ressources, à travers une analyse empiriste portée vers l’action et une expertise utilisable par les décideurs. Pas mal comme approche ! En restant dans la mouvance de la NEPI, les points en partage avec « la synthèse néo-néo », appellation populaire de l’école néoréaliste (en relation internationale) et l’institutionnalisme néolibérale, visent entre autres les objectifs suivants : la consolidation d’une orthodoxie qui crée des théories de l’économie politique internationale affirmées par les sciences dures, le développement des problem-solving et la reconnaissance du rôle de l’Etat. Elle se démarque de l’orthodoxie par son engagement à mener des réflexions en économie, science politique, droit, anthropologie, sociologie, histoire et démographie, afin de trouver des solutions efficaces aux problèmes posés par les changements technologiques, l’internationalisation des firmes, l’émergence d’une diplomatie économique, la finance mondiale, etc. Les deux écoles américaine et anglaise d’Economie politique internationale (EPI) ont des tendances qui divergent. L’EPI américaine valorise l’approche empiriste à dominance quantitativiste en prônant le courant statocentrique (l’Etat est l’acteur principal au centre de leurs réflexions), les théories de la stabilité hégémonique et les régimes internationaux. L’emphase sur une économie restrictive aux intérêts américains est le déterminant qui motive la pensée de leur modèle. La nature autoréférentielle de la démarche américaine impose finalement – du fait de son hégémonie – un équilibre partiel qui brise les mailles de l’économie mainstream. L’école anglaise se montre plus ouverte au pluralisme épistémologique et s’attache en l’occurrence à une ontologie diversifiée. Le paradigme de cette école met l’accent sur le développement international et la globalisation. Je termine ma remarque en formulant les deux questions suivantes : quel est le paradigme panafricain de la politique économique internationale ? les régimes internationaux sont-ils compatibles avec les besoins et les priorités du développement économique et social des pays africains ?

Nous répondons à ces préoccupations en faisant référence au Plan David. Il offre aux gouvernements des pays africains un cadre d’appui comprenant une série de mesures d’économie publique, de politique économique, de politiques ordonnatrices, de politique structurelle sectorielle et des orientations stratégiques paramétrées pour donner une riposte durable à la crise d’orientation qui affecte le paradigme économique en Afrique subsaharienne. Dans tous les secteurs, nous proposons aux Etats d’adopter et de mettre en œuvre avec l’aide de nos experts des politiques de développement qui contribuent à établir la souveraineté publique et l’autonomie de l’économie. Mon regard est particulièrement critique à l’égard de la macroéconomie mainstream qui introduit et pérennise des modèles d’uniformité abstraits peu bénéfiques aux économies en développement.

Nous nous engageons à créer une rupture entre la pensée économique africaine et la théorie macroéconomique, en ce sens que la politique économique africaine doit prévaloir sur cette dernière en affichant ses intérêts, et non l’inverse. Le Plan David propose aux économies une stratégie attrayante et une assistance technique pour les aider à atteindre le statut des pays émergents en 10 ans. Nous souhaitons apporter aux pays un autre regard sur l’économie des institutions en général.

Ce qui n’a cessé de changer dans le cadre macroéconomique internationale c’est son paradigme, l’objet de l’économie change avec son environnement. Le caractère évolutif de l’analyse des richesses, de l’échange et de la rareté est donc un principe naturel que l’Afrique doit urgemment intégrer dans sa marche vers le progrès.

Rendez-vous à l’adresse www.raoulnougoum.com pour en savoir plus sur notre nouvelle théorie de la croissance endogène et les étapes de son développement vers l’action.

Raoul Patrick Nougoum
Economiste et président de Panel Africa
raoulnougoum@panelafrica-new.com
Tel: +237 696 34 58 49
La minute d'économie politique: http://laminute-economie-politique.panelafrica-new.com





Services



Panel Africa offre divers services et programmes de développement sur mesure visant des besoins ciblés de développement adressés aux Etats, aux institutions internationales, aux communes et aux organisations du secteur privé. Nous proposons des pré-études afin d’évaluer l’ampleur des problèmes – à travers l’examen des informations et données scientifiques pour concevoir différents mécanismes à utiliser de manière intégrée.